Vous avez rêvé de mettre du JdR dans un vrai magazine pour grandes personnes, comme par exemple un générateur aléatoire d’univers fictifs ? C’est bon, Eric l’a fait pour vous. Regardez, il y a même du papier quadrillé pour dessiner sa carte, old school style.

Ego mis à part, je suis content de ce petit article, intitulé Build Your Own Fictional Universe, qui n’a vu le jour que parce que Leila Johnston, la curatrice/rédac’chef de Hack Circus est ouverte à toutes les formes d’art. (Mais qu’attendre de moins de quelqu’un qui a écrit un livre dont vous êtes le héros ?)

Si vous souhaitez vous lancer dans une carrière de démiurge, vous pouvez vous procurer le numéro 7 de Hack Circus sur le site de l’organisation. Car Hack Circus n’est pas qu’un magazine, c’est aussi une série d’événements nomades et interactifs consacrés à l’art, aux sciences et à la créativité. C’est avec eux que je suis allé dans l’espace (par contre j’ai raté la visite souterraine en compagnie de Cthulhu).