Heidelberg par Nicolae Gherasim sur Flickr

Monsieur Cédric Ferrand, auteur de jeux, blogueur, grand consommateur de fantasy et lui aussi apprenti romancier, lance ces jours-ci un blog destiné à promouvoir son premier ouvrage. Wastburg, que ça s’appelle, du nom de la ville qui sert de décor à une intrigue politico-policière à tendance mystique. Il y parle de son roman, bien sûr, mais aussi de ses inspirations et de fantasy en général.

Je ne peux que vous enjoindre à suivre wastburg.com, ne serait-ce que pour vérifier que tous les wannabe auteurs ne sont pas tous d’horribles geignards comme moi. Si vous avez quelques minutes, lisez aussi le premier chapitre du livre. Moi, j’ai la chance d’avoir les autres et, si Cédric m’y autorise, je vous en dirai plus sous peu.

Laissez un commentaire sur :

7 Replies to “Une nouvelle galère: Wastburg

  1. J’aime bien l’article sur sa définition de la fantasy crépusculaire. Et sur l’incompréhension qui se lit dans les regards quand il en parle ;) Merci pour le lien !

  2. Merci à Cédric et Miss Mopi, je viens de me le coller, ça marche. Y’a pu qu’à remplir de notes maintenant :)

Un truc à dire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...

No Trackbacks.