A l’occasion de NaNoWriMo, j’ai décidé de tenter un pari quelque peu inconscient.

Mesdames et messieurs, sous vos yeux ébahis, je vais… écrire un roman. En un mois. Comme la centaine de milliers d’autre participants au défi. Jusqu’ici, je vois bien que vous n’êtes pas hyper impressionnés. Mais ce n’est pas tout : le roman sera publié ici-même, en quatre parties, chaque dimanche du mois. L’ensemble fera entre 20 et 25 chapitres, soit un petit livre de 300,000 signes ou 50,000 mots. Bonus non négligeable : le Grümph a fort gentiment accepté de produire une couverture pour chacun des épisodes.

Gaia, planète du prince perdu, sera bourré d’action, pas forcément très porté sur la réflexion métaphysique, mais fun à lire. Et aussi à écrire, espérons-le. Comme d’habitude, je posterai pendant la semaine mes impressions sur cette expérience feuilletonesque. Alors à lundi !