4
Mai
Taverne aux Anthisnoises 2014

Les festivals, c’est vital

J’avais prévu de faire un post par festival visité : optimiste que j’étais. Voici donc un compte rendu et une annonce dans le même article. Si vous pensez que les festivals ne servent à rien quand vous êtes un auteur inconnu, détrompez-vous. Certes, il y a quatre ans, je revenais tout stressé de n’avoir par réussi […]

26
Mar

Une batterie de sorties

Un mot rapide pour citer quelques dates de sorties. Je n’ai jamais vu autant de projets se concrétiser en si peu de temps, et ma joie n’est tempérée que par la vacuité de mes tiroirs. Va falloir se remettre au travail ! Le 7 avril est la date de sortie officielle du Mousquetaire de Mars […]

4
Fév

Le mousquetaire de Mars, édition 1920

La couverture du mousquetaire de Mars est enfin publique ! Gloire à Chistophe Swal et à son érudition de l’esthétique pulp ! Je ne résiste pas à vous montrer le fac-similé de l’édition originale de 1920 exhumée par Robert Darvel. Pas d’inquiétude, votre exemplaire sera livré dans un meilleur état. Rappelons que ce fascicule sortira […]

21
Fév
La magnifique affiche de Zone Franche 2013, par Martine Fassier

Zone Franche, troisième

Je m’envole demain matin pour la France, sa capitale, et le nexus du Narrativium francophone pendant trois jours : j’ai nommé la salle des fêtes Léo Ferré de Bagneux. Car c’est là qu’aura lieu Zone Franche, le festival des cultures et littératures de l’imaginaire. Comprenez : une réunion de barbus à t-shirts de geeks, de […]

18
Fév
Illustration pas Sébastien Delfino

Qui est le mousquetaire de Mars ?

Or donc, j’ai presque terminé le manuscrit du mousquetaire de Mars, un roman court qui sera publié cette année chez le Carnoplaste. Vous savez, l’éditeur de ces fascicules qui fleurent bon la littérature populaire d’autrefois. Les retours de mes lecteurs de choc commencent à tomber et j’ai bon espoir d’avoir une version lisible à la […]

Retour de la Zone Franche

Zone Franche, c’est un peu paumé. Malgré la signalisation, je fais le tour du marché couvert avant de trouver l’entrée. (Ce qui me met d’encore meilleure humeur après avoir perdu une demi-heure dans les méandres du RER – c’est indubitable : après trois ans loin de la capitale, j’ai perdu mes pouvoirs de parisien.) Une […]