Six mois que je n’ai rien posté sur ce blog.

Il faut dire que quand il est difficile de trouver du temps pour écrire, l’idée d’écrire sur le processus d’écriture n’est pas la première qui vient à l’esprit. D’autant que le blog en lui-même n’est pas finalisé et que je ne veux pas le rendre public dans cet état. Pour l’instant, les seuls à en avoir remarqué l’existence semblent être des spammeurs allemands.

Quoi qu’il en soit, voici un résumé de la situation. Je n’ai pas non plus complètement chômé depuis janvier. A trois exceptions près, j’ai travaillé tous les jours et les p’tites croix rouges on fière allure sur mon calendrier 2009.  « L’Epopée » n’a pas encore de titre définitif, mais elle a un synopsis détaillé. Suite à un premier retour de l’éditeur, je me suis concentré sur les personnages et leur histoire et j’en suis actuellement à corriger la proposition que j’espère faire lire bientôt.

Les seules zones d’ombre qui demeurent sont des détails de l’univers. Oui, parfaitement. Moi, rôliste jusqu’au trognon, j’ai laissé de côté l’univers pour me concentrer sur l’histoire. Et j’en suis pas peu fier ! Enfin, d’une certaine façon. Parce que ça m’ennuie un peu de ne pas savoir comment fonctionnent les bateaux volants dans un roman qui en est rempli. Enfin, je m’y attellerai dès que la propale sera terminée.

Promis, je vous tiendrai au courant de mes progrès, ô mes inexistants lecteurs.