Imprimeurs. Photo par Blue Mountains Libray - Local Studies (Flickr)La nouvelle que j’ai finie aujourd’hui (avec l’aide d’une armée de relecteurs que je remercie au passage) vient de prendre un an dans la figure. Appel à textes repoussé. Meh. Plutôt que d’attendre douze mois, je pensais donner à mon texte une chance d’être publié avant cette date – quitte à écrire autre chose l’année prochaine. Je me suis donc posé la question des revues et magazines de l’imaginaire. Enfin, j’ai posé la question à Google.

La revue Galaxies et son fanzine annuel Géante Rouge publient de la science-fiction au sens large depuis de nombreuses années. Leurs sommaires accueillent autant les auteurs francophones qu’étrangers. Lisez cet article pour les détails pratiques.

Bifrost, la vénérable revue du Bélial’, accepte les textes de littérature de l’imaginaire avec une préférence pour la science fiction. En revanche, il faut les leur envoyer par la poste. On peut aimer la science-fiction sans vouloir la vivre au quotidien. Conditions d’envoi de manuscrits ici.

Lanfeust Mag ne fait pas que prépublier les BD de chez Soleil. Chaque mois, la revue propose une nouvelle de fantasy ou de SF, de préférence humoristique. Les textes doivent faire de 15 à 25,000 signes comme vous pourrez le lire sur le FAQ du mag. Les textes sont payés, mais je ne sais pas combien à l’heure actuelle.

Onirismes est une autre revue numérique qui a la particularité de publier en anglais et en français. Elle accepte les textes dans les deux langues et assure leur traduction. Vous trouverez ici les conditions et le formulaire d’envoi. La rédaction propose une rétribution de 60 euros.

Angle Mort est un webzine payant (mais qui publie son contenu gratuitement au gouute à goutte), ouvert aux textes de genre « qui sortent des sentiers battus ». Longueur maximum 50,000 signes, envoi par email. Lisez les détails sur le site d’Angle Mort.

Mise à jour – Recommandations des lecteurs

Le club Présences d’Esprits publie un zine éponyme qui n’accepte que les textes de moins de 15,000 signes. En revanche, son autre publication Aventures Oniriques et Compagnie ne semble pas avoir de limite de longueur. Lisez cette page pour les détails. (Suggestion de PCD.)

Solaris est une revue de québecoise qui publie à la fois de la science-fiction et du fantastique. Les nouvelles sont de préférence d’une taille inférieure à 50,000 signes (8000 mots). Leur guide de soumission explique tout bien comme il faut. (Merci PCD et Cédric.)

D’autres revues comme la toute nouvelle Horizons Fantastiques et Fiction des Moutons Électriques publient des textes de littérature de l’imaginaire, mais ils n’ont pas l’air de vouloir de soumissions spontanées. (Merci Cédric et Cédric.)

Les webzines et autres revues électroniques sont légion. Je vous en dirai plus quand j’aurai eu le temps de les lire, mais Fabien et Oph recommandent Outremonde, Phénix Mag ainsi que Pénombre et Eveil, les deux publications de l’association Transition. Mots & Légendes est un webzine de belle qualité qui publie des textes par thèmes. Les deux prochains sont catacombes & profondeurs et un combat sans espoir.

Si vous connaissez d’autres professionnels qui publient des nouvelles de SFFF, manifestez-vous et je mettrai l’article à jour.