Sérieusement.

Quand je vois que cette année encore, les forces armées helvétiques se basent sur un scénario d’anticipation pour leurs manoeuvres d’été, je ne peux m’empêcher de me poser la question. L’armée suisse fait-elle venir Bruce Sterling de Turin, ou bien demande-t-elle à Stéphane Gallay ou à Laurent Kloetzer pour économiser sur les billets de train ? À moins que l’état-major cache un club de futurologues étoilés. En attendant, si quelqu’un a les contacts, ça m’intéresse de m’y coller pour l’armée française.

Liens via Cédric Ferrand et Christophe Mouchel. Photo par Vinylmeister  sur Flickr.