Nordea Riga Marathon sur Flickr

Novembre, c’est le mois où on se laisse pousser la moustache (mais ça n’a aucun rapport) et aussi celui où on oublie toute vie sociale et où on kidnappe la cafetière pour boucler un roman en trente jours.

Alors non, je ne fais pas NaNoWriMo cette année. D’une part je n’ai pas de roman en chantier ces temps-ci et d’autre part, j’aime trop dormir. Je vais vous épargner la liste des raisons – car j’ai bel et bien fait une liste pour me convaincre de ne pas me lancer à nouveau dans ce pari dément. En revanche, je me suis inscrit sur le site avec comme projet la novella de SF commencée en octobre. Pourquoi donc ?

Voyez-vous, se forcer à tenir un quota de mots quotidien, c’est bien. C’est même indispensable. Quand j’ai commencé à rédiger ce texte, je n’avais pas écrit depuis quelques temps déjà. Eh ben par Odin, j’en ai cagué des casques à cornes ! Il m’a bien fallu dix jours pour me dégripper les neurones et retrouver un rythme de croisade de 2000 mots par séance matinale.

Je pense sincèrement que l’écriture, c’est comme le sport : il faut pratiquer sous peine de s’encrasser. (Cette analogie n’est pas garantie authentique – ma connaissance de la chose sportive est principalement théorique.) Aussi ce mois de novembre va-t-il me servir de remise en forme. Si je termine la novella avant la fin du mois, je continuerai avec quelque chose d’autre. L’idée est d’écrire de la fiction tous les jours ouvrés. En novembre, en décembre, en 2012 et pendant le reste du siècle (voire plus longtemps, si Dieu et la médecine réjuvénatrice me prêtent vie). Ca sera pas évident avec des projets alimentaires qui tombent tous en même temps, mais après tout, beaucoup de gens écrivent sur leur temps libre. Et puis en cas de baisse de motivation, je pourrai toujours multiplier 1000 mots par 260 jours et calculer les royalties.

Et vous, participants à NaNoWriMo ou non, est-ce que vous souffrez de problèmes d’échauffement après une période sans écrire ?

PS – Pour ceux qui se sont lancés dans l’aventure, j’avais compilé l’année dernière mes observations et conseils à la fin de l’expérience. Lisez-les, ça vous aidera peut-être.

Laissez un commentaire sur :

8 Replies to “Un PseudoWriMo pour reprendre le rythme

  1. « il faut pratiquer sous peine de s’encrasser. » tout à fait d’accord. D’ailleurs, c’est pour ca qu’un écrivain qui fait ça en plus d’un autre job aura moins de facilités que la personne qui fait ça à temps plein, pour reprendre la discussion amorcée sur l’interview de Cédric Ferrand.

    Je suis assez admiratif de Mahyar qui lui arrive à cumuler boulot, des beaux enfants et l’écriture. Va écrire quand il faut s’arrêter toutes les demi heures pour changer une couche ou donner un biberon :)

  2. Rien à voir avec la choucroute. Mais je sais que tu vis en Irlande. Es ce que tu as déjà rencontré le nouvelliste de fantasy irlandais James Lecky par hasard ?

  3. FX, tu as sans doute raison. Avoir plus de temps n’est pas le seul avantage d’être écrivain à plein temps. Si seulement on pouvait en vivre…

    Demande à Mahyar ses secrets pour être aussi productif. Quelque chose me dit que tu vas avoir besoin de savoir comment jongler entre couches et clavier ;)

    Fabien, je n’ai pas l’honneur de connaître ce monsieur. Je l’ai cherché sur Google et il s’avère que j’ai une nouvelle de lui dans un recueil que je n’ai pas lu. Pour l’instant je n’ai pas fait beaucoup de conventions et je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer beaucoup d’intervenants du « milieu ».

  4. Mesdames et messieurs, voici le deuxième départ des inversés! Ici tout le monde porte un numéro écrit à l’envers, tout le monde s’est habillé et maquillé pour que la photo prise en mode diapositive soit la plus réussie possible! Nous voulions remercier notre sponsor d’avoir accepté de jouer le jeu avec nous! Qui aurait pu imaginer il y a de cela quelques semaines seulement que nous pourrions lancer la première journée inversée? Nous avons commencé cette journée à Minuit une en partant du principe qu’il était 23h59. Puis à l’heure où je vous parle, savez-vous l’heure qu’il est?
    C’est LE fil rouge de la journée, à chaque fois que je poserais cette question, appelez le 08 500 pour donner votre réponse à Roberta notre standardiste. Si vous êtes le 153 ou le 351ème à appeler, vous gagnerez le DVD de la journée inversée!
    En tout cas, voilà le début de la course! Les participants ont répondu spontanément malgré le défi que représente cette course! Il faudra être le plus rapide pour franchir les 5000 mètres de la course, mais en courant en marche arrière! Puis, les 5000 mètres effectués, il faudra escalader un mur la tête à l’envers avant d’arriver enfin à la section natation, où là, évidemment, le challenge sera plus incroyable encore! Il faudra sortir de l’eau par un tunnel immergé, tout en réussissant à nager le plus souvent possible à l’envers.
    Les participants vont avoir du pain sur la planche, mais imaginez seulement ce que donneront visuellement les vidéos de ces épreuves! Et imaginez aussi ce que représentera cette journée pour nous l’année prochaine, puis les années suivantes!

  5. Arfgh! J’avais besoin d’écrire et t’as pas lancé de jeu d’puis un bout d’temps! Mais j’ai foiré mon coup!
    J’partais, dans ma tête, sur une vidéo commentée par un chroniqueur miroir, racontant à nos reflets une course vue de ses yeux…
    Mais j’suis parti dans tous les sens et pas comme il faut!

    Mais j’ai pas dépassé les 5minutes :p

  6. Moi je trouve ça pas mal du tout. C’est cool que les images posées au hasard t’inspirent des trucs.

    Et pas de souci sinon, je prépare un nouveau défi pour la pause déj de demain =)

Un truc à dire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...

No Trackbacks.