Je sors le blog de la naphtaline pour signaler qu’à force d’écrire des morceaux de règles et d’univers à construire soi-même, certains se retrouvent publiés. Odditional Materials est une compile de matos varié pour Into the Odd, dont voici le sommaire :

  • In Search of Samson Aubrey, un scénario de Kamil Wegrzynowicz.
  • Four Arcana Ideas, des trésors étranges et dangeureux, par Brian Wille.
  • Odd Dungeons, le hack que j’ai mis au point pour faire du pseudo-D&D.
  • The Nightlight Circus, un scénario écrit par mes soins grâce à la méthode aléatoire que vous trouverez dans le livre de Lapin Marteau.
  • CYBER:LONDON:ODD:HACK, un hack cyberpunk criminel par Sean Smith.
  • Oddbits, du carburant pour vos campagnes étranges, par Kamil Wegrzynowicz.
  • Maze Rats, un hack fantasy axé sur la survie et la résolution des problèmes par Ben Milton. (Testé pour vous : c’est un demi-poil plus complexe que mon Odd Dungeons, mais il y a des tonnes d’excellentes idées.)

Odditional Materials est disponible en pay what you want (vous fixez le prix vous-même) sur RapideJdR et les autres plateformes de OneBookshelf. Vous pouvez même acquérir la version papier à prix coûtant. Tant que vous y êtes, prenez Into the Odd, (vous pouvez aussi obtenir une version papier chez son éditeur). Notons le réjouissant aspect international de la compilation, puisqu’en plus du Français expatrié que vous connaissez, le livre rassemble les travaux d’un Polonais, d’un Anglais et de deux Américains. Le tout édité et mis en page par un Italien exilé en Ecosse. Merci les communautés Google+.

Pour rappel, Into the Odd est un jeu de survie et d’horreur dans un monde étrange. En plus de son univers unique, sorte de XIXe siècle bizarro-alien et configurable à volonté, le système distille D&D de façon minimaliste jusqu’à en faire un des trucs les plus modernes que j’aie vus ces dernières années. On peut y jouer en longue campagne ou sur le pouce avec la même facilité. J’ai animé une méga-table au printemps à Trolls & Légendes et ce fut bien drôle (même si presque tout le monde est mort dans la première heure de jeu).

Into the Odd à Trolls & Légendes