Ca m’a pris une semaine de mes vacances, mais je suis arrivé au bout de mon premier jet. 32 chapitres, épilogue compris, des tonnes de XXX et pas mal d’incohérences. Mais on s’en fout, c’est bouclé. Le vrai travail se fera en octobre.

J’ai des tonnes de trucs à raconter sur le sprint final – et plusieurs posts que je n’ai jamais finis – mais là il fait beau et je pars tout à l’heure au Pays Sans Internet.

A dans une dizaine de jours. Je vous dirai tout, promis.