Bon, ça commence à prendre forme. Il reste plein de détails à régler, et ma connaissance très limitée du CSS et du PHP ne fait rien pour accéler les choses.

Côté écriture, mon dossier est quasi-bouclé. J’ai eu quelques idées ce matin en passant entre les bâtiments steampunkissimes des usines Guinness, et je les ai intégrées dans le texte tout à l’heure. Le sieur Orlanth m’a fait des retours très positifs par mail, et j’attends plus de détails avant d’envoyer ça chez l’éditeur via mon contact secret.

Sur ce, je vais prendre un repos bien mérité. Retour sur le métier demain aux aurores. Voire avant.