Il y a dix ans, on nous qualifiait pas encore de geeks. On était simplement des associaux. Mais on s’en foutait, parce qu’on avait internet. On racontait notre vie sur des blogs auto-hébergés, sur Livejournal ou, pour les jeunots, sur hautetfort et overblog. On se faisait des amis sur les serveurs de jeux et dans les forums.

Par contre, avec les vrais gens de la vraie vie, on évitait de mentionner notre vie en ligne. Parce que pour avoir une vie en ligne, il fallait être privé de vie tout court. Il n’y avait que les associaux pour socialiser sur Internet, via mailing list ou canal IRC. « Garde ça pour ton blog », c’est pas une réplique de la première saison de Big Bang Theory ? En 2007, c’était encore la honte d’avoir un blog. Même les utilisateurs de Twitter et de Facebook étaient regardés de travers.

Aujourd’hui, tu es bizarre si tu n’as pas de présence en ligne. Time flies.