Pendant que je ne postais plus, les choses ont changé : je ne travaille plus sur Gastromancien.

Rassurez-vous, je n’ai pas abandonné l’idée d’écrire un roman. Je suis en train de monter un nouveau projet, quelque chose de plus facile à intégrer dans le catalogue de l’éditeur avec qui je suis en contact. J’ai récemment déterré un vieux dossier BD, l’Epopée d’un Second Rôle, dont je vous offre une planche ici. C’était à l’époque dessiné par le très talentueux Didier Balicevic (désolé, pas de lien, Didier ne croit pas à l’auto promotion).

Les éditeurs n’ayant pas voulu de notre bébé à l’époque, je me suis dit qu’il méritait une deuxième chance. Les Archipels, l’univers de jeu de rôles qui servait de toile de fond à cette aventure a fait place à une ambiance toujours insulaire, mais nettement plus aérienne. Au passage, je remercie Roland Scaron (pas de lien non plus, c’est à se demander où est passé le 21ème siècle parfois…) pour m’avoir laissé lui emprunter une magnifique idée.

Je vous en dirai plus très bientôt. Ou pas. Je ne suis pas encore décidé sur la façon de communiquer sur ce roman. Ce qui est sûr, c’est que je souhaite partager mon expérience de scribouilleur du dimanche. Je ne vous épargnerai donc ni les réflexions sur les processus créatifs, ni les recettes de bonne femme pour écrire mieux et plus souvent. J’essaierai également de vous faire part de mes lectures. Qu’il s’agisse de romans – de fantasy ou non – ou d’ouvrages sur l’écriture et la créativité, vous pourrez lire mes impressions ici-même.

Ainsi donc, le blog Gastromancie continue. Il ne parle plus de magie stomacale, mais je ne vais pas racheter un nom de domaine pour si peu. Et puis ne vous y trompez pas, Ortolan reviendra tôt ou tard sur le devant de la scène. J’ai trop de choses à raconter à son propos.