Appel à textes, concours plumes en herbe 2011, On a marché sur...L’association ForgeSonges, connue pour ses parutions rôlistiques de grande qualité comme Les ombres d’Esteren, publie aussi des recueils de nouvelles de science-fiction et fantasy.

Or donc, la deuxième édition du concours Plumes en herbe est lancée depuis hier, et on m’a fort gentiment proposé de faire partie du jury. Voila qui va me rappeler mes jeunes années de chef de gamme chez Oriflam. Je me demande s’ils vont me laisser dépoussiérer mon fouet, tiens…

Si vous avez envie de participer, la deadline est au 15 juillet et le réglement complet est disponible sur le forum de ForgeSonges. Les dix meilleures nouvelles seront publiées (parfaitement, dans un vrai livre en arbre défunt d’Amazonie !) édité en partenariat avec les éditions Voy’el.

Le thème, « On a marché sur… », est suffisamment ouvert pour que quiconque y trouve l’inspiration, non ? Attention cependant à rester dans la science-fiction ou dans un de ses sous-genres.

Le premier qui me colle un lycéen vampire, il va entendre parler de la Transylvanie !

Laissez un commentaire sur :

25 Replies to “Appel à textes: Plumes en herbe 2011

  1. Cool, il me tarde de te lire – même si je saurai pas que c’est toi, parce que bien évidemment, les manuscrits sont anonymes.

  2. En même temps, un lycéen vampire, pour un thème « on a marché sur un truc, mais du pied gauche, ça porte bonheur », ça peut le faire.

  3. Si les manuscrits sont anonymes, ça devrait aller, alors (je crains d’avoir froissé une éminente membre du jury voici un mois, ça risquerait d’hypothéquer mes chances).
    À condition de trouver une idée.
    Juillet, ça fait court.

  4. Ilmaedrien, ça pourrait marcher j’imagine. Après je suis pas le seul à juger hein :)

    Oph, tous les concours un peu sérieux sont anonymes, il me semble. Non ?

    • Le seul concours que je connais de l’intérieur, c’est le PLC, et c’est effectivement moi qui anonymisais les copies avec mes petites mains.
      Les autres, si tu crois qu’on m’a déjà proposé de faire partie d’un jury, euh…

  5. @stephanegallay : je vois qu’on a pensé à la même chose.

    Et si on met des vampires nazis et leur farandole de goules, c’est plus appétissant ?

    Le thème, c’est à intégrer comment ? il faut s’inspirer, commencer avec ou finir avec cette phrase ? J’avoue que ces thèmes en forme de devinette, ca me fiche le stress.

  6. 30000 et 50000 caractères, pour ce qui chercheraient l’information et qui seraient plus faignants que moi. (que ne figure-t-elle pas dans le billet ? ;))

  7. Attention, quiconque met des nazis dans sa nouvelle sera soupçonné de vouloir faire plaisir au jury de façon déloyale !

    Le thème c’est un moyen de stimuler la créativité des auteurs, je dirais. Tu l’intègres de la façon qui te plaît. Je sais pas ce qu’en penseront les autres juges, mais perso je compte pas être méchant sur les hors sujets.

    Oph, c’est mon premier à moi =) Mais les règlements que j’ai lus ces derniers temps stipulent souvent que l’anonymat des auteurs est respecté.

  8. pas sur que ca parle à Gaborit, les nazis…

    Selon le règlement, le document est anomyne, les coordonnées sont dans le mail qui envoient la pj (la pièce jointe, pas le truc qui fait n’imp avec des dés).

  9. Anonyme ou pas, si tu lis un texte de moi, tu le reconnaitras. Et tu me mettras une bonne note parce que merde quoi. Et puis si ça se trouve je te l’aurais déjç donné à relire :)

  10. Salut les gens,

    Bon ben faut pas oublier que ce sont des nouvelles de SF sur le thème « On a marché sur… », donc l’intégration des nazis faudra chercher. Mais tant que le thème est utilisé, pas de problème. Après, l’interprétation de ce bout de phrase vous est bien entendu laissée et on peut imaginer pas mal de choses. N’hésitez pas à venir poser vos questions (ou vos délires) sur le forum de discussion du concours si jamais, on ne mord pas.
    En tout cas je me réjouis de vous lire, et de voir justement ce que vous allez faire du thème.
    Et comme c’est moi qui trie et anonymise les envois, ben je m’arrangerai pour que toute personne intervenant ici ne soit pas lue par le sieur Nieudan au 1er tour ;-)

  11. Pas sûre que le sieur Nieudan me connaisse assez pour reconnaître mon style.
    Tiens, Éric, à froid : quels sont mes thèmes de prédilection et mes principaux tics narratifs ?

  12. Tu ne sais pas dans quoi tu t’engages. J’ai été juré sur le précédent. On a eu 60 textes. Sur le lot il y en avait 25 à 30 qui était compris entre le Très bon et le moyen. Il y a eu quand même des moments de bonheur avec la découverte de petites perles.

  13. 70 textes…
    Mais bon là y’a plus de membres dans le jury et on a mieux organisé tout cela. Ce ne devrait pas être aussi compliqué que la première fois. Par contre, la qualité des textes, on n’y peut pas grand chose effectivement.

  14. Oph, je dirais les bananes et le placement des virgules. Mais c’est vrai que ne t’ayant pour ainsi dire jamais lue, j’aurais du mal à reconnaître ta plume.

    Merci en tout cas Fred de m’éviter des questions existentielles en t’assurant que les gens qui fréquentent ce blog ne me soient pas envoyés au premier tour.

    Fabien, tu as l’air d’en avoir bavé mais je fais confiance à l’équipe pour ne pas nous faire traverser ce calvaire.

  15. @fred : « on a marché sur  » Berlin ? l’avènement du quatrième reich, ca ne rentre pas dans la thématique SF ? Le problème de prendre un mot ou un bout de phrase, c’est que virtuellement on peut faire les associations qu’on veut, vous n’avez aucune garantie d’avoir des nouvelles sur le thème que vous voulez, enfin j’ai cette impression. Voire même pour être un peu original, on va forcément essayer de ne pas prendre la phrase dans son sens le plus évident.

  16. Mais quel est le sens original? Guerrier? Découverte d’une nouvelle planète? Marché sur la crotte de chien? Marché sur les pieds? Marché sur la trappe? A vous de nous faire découvrir tous les sens possibles de ce thème qui se veut ouvert, justement…
    Quand à la SF, c’est vaste. Le règlement l’indique d’ailleurs. « Le texte doit entrer dans le style littéraire de la science-fiction, dans un sens large incluant aussi bien le space-opera que le cyberpunk, la hard science, le planet opera et autres.  »
    Alors oui ça va être vaste. Et tant mieux. On n’a pas spécialement envie de lire 50 variations sur la même base.

  17. Je n’en ai pas bavé autant que ça. Ca m’a permis de me faire les griffes sur l’éditorial en attendant de recevoir les textes pour Arcanes.
    Il y a eu quelques perles, dont certaines n’ont malheureusement pas intégré le volume final et c’est bien dommage.

Un truc à dire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...

No Trackbacks.