Casus BelliEDIT: Les PDF ont été retirés suite à des plaintes des auteurs.

Je viens de finir de télécharger plus de 5 gigas de PDF. Casus Belli, ancêtre immortel de la presse jeu de rôles française, est en effet présent au sommaire d’Abandonware (sans la période Multisim). C’est un magazine auquel je dois une partie non négligeable de ma culture et, en cette ère numérique, ça fait plaisir de voir qu’une partie de sa très longue vie est conservée en ligne. La légalité du truc est plus qu’incertaine, mais je doute que les auteurs et les éditeurs aient intérêt à faire retirer un contenu devenu aussi introuvable qu’invendable.

Casus a récemment annoncé sa deuxième résurrection du millénaire, et j’en profite pour lui souhaiter une longue nouvelle vie. En attendant le numéro 1, plongez-vous dans les tonnes cubiques d’imaginaire contenues dans ces pages. (Merci à Jeff pour l’info.)

EDIT 28 juillet : On me fait remarquer que le concurrent de l’époque, Backstab, et le bisaïeul Jeux & Stratégie sont également disponibles sur le site. J’ai craqué, évidemment.

Save