Chers habitants du futur,

Comment ça va chez vous, en 2014 ? Pas trop de catastrophes climatiques, de scandales politiques et financiers ? Je suppose que Google a enfin avoué que son but ultime était de déclencher la Singularité et de coloniser Mars ?

Ici, en 2013, tout va bien. Sauf que je me sens un peu seul. Ça fait bientôt un mois et demi que ma pendule est bloquée sur 23h59, le 31 décembre. Rien à faire pour la redémarrer. C’est pour ça que je vous appelle : vous inquiétez pas, je vais bien. Juste un souci de chronobloquage intempestif. En réfléchissant au problème, je crois que c’est à cause de la trouzaine de projets que j’aurais dû boucler en octobre novembre décembre dernier. J’ai dû atteindre la masse critique et le continuum s’est tout détraqué.

Côté jeux, j’ai Brickworlds qui n’attend qu’un peu de travail pour être bêta testable et surtout Danger Decks, un jeu qui n’aurait pas besoin de grand chose pour tourner dans les conventions à la recherche d’un éditeur. Je m’étais promis de m’y remettre en janvier et telles que les choses sont parties ce ne sera même pas pour février. 

Et surtout, il y a le putain d’archipel des fucking Nuées. Une fois les scènes supplémentaires écrites et la nouvelle fin ajoutée, je pensais que reprendre les deux premiers tiers serait rapide. Belle erreur de débutant. Chaque paragraphe cache un problème à régler. Chaque phrase a besoin d’être soit reprisée, soit carrément coupée. Alors je modifie, je réécris et j’avance à un rythme d’escargot. La bonne nouvelle, c’est que je suis nettement plus satisfait du texte dans sa nouvelle version. Franchement, certains passages, je me demande comment j’ai pu avoir le front de les envoyer aux éditeurs. Et je trouve que chez Le Grimoire / Mille Saisons, ils sont sacrément gonflés d’avoir pris le pari de me publier. Merci à eux.

Donc 2014, ça commence quand ? À quel moment vais-je pouvoir me consacrer à toutes les choses que j’ai envie de lancer ? Mon prochain roman (nom de code : Ignéville), un projet de BD qui aurait même des chances de se vendre tellement il est bien dans ma tête, des nouvelles, un supplément Dungeon World…  Parce qu’il y a aussi les choses sur lesquelles je me suis engagé qu’il faudra boucler avant de travailler sur du neuf. Je crains que mon décalage temporel ne s’éternise.

Profitez bien de 2014, les amis. Je fais la bise à Nabila pour vous. 

(Titre et illustration racoleurs totalement assumés. Aujourd’hui, c’est #thedaywefightback et je voulais attirer du trafic.)